Quand je suis née dans ce monde

Je ne savais qu’aimer, rire et rayonner ma lumière intensément.

Puis en grandissant, les gens m’ont dit d’arrêter de rire. « Prends la vie au sérieux », ont-ils dit, « Si tu veux avancer dans ce monde. »

Alors j’ai arrêté de rire.

Les gens m’ont dit : « Attention à qui tu aimes Si tu ne veux pas que ton cœur soit brisé. »

Alors j’ai arrêté d’aimer.

Ils ont dit : « Ne rayonne pas tant car cela attire l’attention sur toi. »

Alors j’ai arrêté de rayonner.

Et je suis devenue minuscule.

Je me suis flétrie Et je suis morte

Pour apprendre après la mort

Que tout ce qui compte dans la vie

Est d’aimer, rire et rayonner sa lumière intensément !

— ANITA MOORJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.